Salaires des fonctionnaires

Argent public : top 10 des fonctionnaires les mieux payés en France

6 min

En France, si les salaires du privé sont, en moyenne, plus élevés que ceux de la fonction publique, certains fonctionnaires gagnent plus de 30.000 euros mensuels bruts. En 2022, selon le dernier rapport de la DGAFP, les dix fonctionnaires les plus rémunérés ont en moyenne perçu, près de 17.000 euros mensuels bruts sur l'ensemble des onze départements ministériels.

Ministère de l'Economie et des Finances
Ministère de l'Economie et des FinancesSipa

Les fonctionnaires coûtent-ils trop cher ? C’est en tout cas ce que pourrait en partie faire croire le plan d’économies annoncé par le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, dimanche 18 février. Face au ralentissement de l’économie mondiale, aux moindres recettes fiscales et à « un nouveau contexte géopolitique », le gouvernement a en effet opté pour revoir à la baisse la croissance en France cette année, estimée désormais à 1%, et de lancer un nouveau train d’économies à hauteur de dix milliards d’euros. Objectif de l’exécutif : ramener le déficit public à 4,4% du PIB en 2024 contre 4,9% escomptés en 2023 sans pour autant agir sur le levier fiscal.

Parmi ces dix milliards d’euros, 700 millions d’euros vont être ponctionnés sur la masse salariale des ministères. Concrètement, les ministères vont tout d’abord devoir décaler « des recrutements » dans un certain nombre d’entre eux, a détaillé le ministre délégué aux Comptes publics, Thomas Cazenave, le lendemain des annonces. Une information confirmée par Bercy, le 22 février lors d’un brief off à la presse. Il ne s’agit donc pas de supprimer des emplois ni de places aux concours – le gouvernement ayant garanti une stabilité des emplois publics sur le quinquennat – ni de baisser les salaires mais de jouer notamment sur le levier des équivalents temps plein (ETP) prévus ou programmés mais non-réalisés en fin d’année dernière. « Depuis trois ans environ, on prévoit des recrutements qu’on n’arrive pas à faire en pratique. Ce seront donc ces postes qui vont d’abord être annulés pour réaliser des économies », confirme à Factuel, François Ecalle, ancien magistrat de la Cour des comptes et spécialiste des finances publiques. Ainsi, si cette mesure n’aura a priori pas de conséquences sur les salaires des fonctionnaires, Bercy prévient toutefois qu’il ne laissera pas de « marge aux ministères dans le champ...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous