Technologie

Les ondes électromagnétiques des smartphones, un problème de santé publique

6 min

Si le lien entre l’augmentation des cancers et l’utilisation des téléphones portables n’est pas encore avéré, des études montrent que les conséquences sanitaires peuvent être graves. Mener des recherches sur la question apparaît également compliqué.

iPhone 12
Commercialisé fin 2020, l'iPhone 12 est soupçonné d’émettre des ondes électromagnétiques trop puissantes pour la santé humaine.Jeppe Gustafsson/Shutterstock/SIPA

Le 12 septembre dernier, Apple a présenté son nouvel iPhone 15. Quelques heures avant cette soirée de lancement, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et le ministre délégué au Numérique, Jean-Noël Barrot, annonçaient le retrait du marché de l’iPhone 12. Commercialisé fin 2020, le smartphone est soupçonné d’émettre des ondes électromagnétiques trop puissantes pour la santé humaine. Beaucoup s’étonnent de cette décision tardive et craignent d’avoir été surexposés pendant trois ans. Mais la réglementation imposant un seuil spécifique n'est entrée en vigueur qu'en juillet 2020. L’appareil n'a donc pas pu être soumis au contrôle avant sa sortie, explique l’ANFR.

L’iPhone dépasse...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous