Lobby

FleishmanHillard, Meta, Apple… Les 5 lobbies les plus puissants à Bruxelles

7 min

Les pratiques des groupes d’intérêts sont de plus en plus régulées. Une situation qui ne les empêche pas de poursuivre leurs activités au sein de la machinerie européenne.

parlement européen
Le Parlement européen, à Bruxelles.Shutterstock/SIPA

L’influence de ces groupes est de notoriété publique, mais peu de gens pourraient citer leurs noms. Le monde du lobbying européen n’est pourtant plus aussi opaque qu’autrefois. Les entreprises qui le composent figurent même sur un registre officiel, intitulé « Registre de transparence », faute de quoi leurs salariés ne reçoivent pas d’accréditation auprès du Parlement européen. De même, les rencontres entre lobbyistes et députés européens ou fonctionnaires de la Commission doivent, en théorie, être déclarées.

Ces groupes d’intérêts ne sont pas tous de même nature, ils renvoient à une réalité protéiforme. On distingue ainsi 3 catégories de lobbies : les entreprises qui défendent leurs propres intérêts, les groupes intermédiaires et les organisations qui ne défendent pas d’intérêts commerciaux. « Le lobbying a pour but de défendre des intérêts commerciaux, mais il n’est pas exclu que ceux-ci coïncident avec l’intérêt général, même s’ils en divergent souvent puisque les lobbys s’opposent à des règles plus strictes visant à protéger la santé et l'environnement. », explique à Factuel Vicky Cann, de l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO), centre de recherche qui étudie la façon dont les lobbies des grandes entreprises influencent les politiques européennes publiques, lui-même inscrit au registre de la transparence. Toutes catégories confondues, 12.417 groupes étaient ainsi inscrits en janvier 2023. Leur nombre a considérablement augmenté depuis que le traité de Lisbonne a élargi les pouvoirs du Parlement en 2009.

Pour y voir plus clair, Factuel met en lumière les 5 lobbies bruxellois les plus puissants, calculés à partir de leurs dépenses annuelles, en se basant sur les chiffres du CEO, de l’ONG allemande Lobby Control, via leur outil en ligne Lobby Facts, et de Statista.

FleishmanHillard

FleishmanHillard est l’une des principales agences de communication de Bruxelles. L’entreprise américaine y a d’ailleurs établi son « hub » européen, fort...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous