Rafale

Industrie de défense : « Le Rafale symbolise l’excellence du savoir-faire français »

5 min

ANALYSE - Ancien général de l'amée de l'air, Yves Jourdan revient pour Factuel sur l’avenir du Rafale et de l'industrie aéronautique militaire européenne. 

Rafale
La BA 113 de Saint-Dizier heberge la flotte des escadrons EC.01.004 Gascogne et EC.02.004 La Fayette équipes de l'avion de chasse Rafale de Dassault, PATRICK LEVEQUE/SIPA

Factuel. Le Rafale reste-t-il toujours attractif face à ses nombreux concurrents ?

Yves JOURDAN. Non seulement je le pense mais j’en suis convaincu. Le Rafale est le meilleur compromis entre les capacités opérationnelles, la performance et le coût. Quand on regarde le la concurrence occidentale du Rafale aujourd’hui, on trouve le F-35 américain, qui est un avion beaucoup plus sophistiqué mais dont les performances ne sont pas forcément à la hauteur de ce qui avait été promis et qui est un appareil dont le coût est très important.

Je pense que le Rafale sera pour un bon nombre d’années l’avion de combat le plus attractif pour les pays auxquels on est susceptible de le vendre. Il y a d’ailleurs encore beaucoup d’États qui peuvent être intéressés par cet appareil. Pour le Rafale, il y a certes une question de qualité et de coût mais aussi de diplomatie. Nombreux sont les pays intéressés par l'avion français car en achetant les modèles américains, ils n’ont pas la certitude de pouvoir accéder à toutes les technologies.

Que représente le Rafale pour notre industrie de l’armement ? Et que symbolise-t-il dans l’imaginaire collectif français ?

Le Rafale symbolise l’excellence du savoir-faire français dans l’industrie aéronautique militaire. On a la chance en France d’avoir un champion de la fabrication et de la conception des avions de combat que beaucoup dans le monde nous envient et c’est vraiment l’emblème de la qualité de l’ingénierie française, qui associe à la fois Dassault, Safran et Thales.

 Il n'y a pas de démarche collective de soutien pour bâtir une industrie militaire de l’aéronautique en Europe.

Le programme Rafale associe beaucoup de sociétés françaises impliquées dans la construction, environ 400 entreprises. Dans l’imaginaire français, c'est un symbole de fierté qui perpétue un passé riche dans le domaine de la conception et de l'exportation...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous