Faits divers

Tuerie familiale : la décision du juge sur la responsabilité des deux adolescentes divise

11 min

INFO FACTUEL 1/2 - Le 13 mars 2022, à Fabrègues, dans l’Hérault, une adolescente accompagnée de sa meilleure amie blesse grièvement sa mère et sa petite sœur avant de tuer son père. Persuadées d’agir sur ordre d’un personnage fictif et horrifique appelé « le Slenderman », les deux jeunes filles ont reçu, jeudi 17 août 2023, l’ordonnance de la juge d’instruction. L’avocat de l’une d’entre elles souhaite d’ores et déjà faire appel.

slenderman
Dessin représentant le fameux monstre, « Slenderman ».Wallpaper Acess

« C’est un dossier particulier qui concerne des mineures. Nous sommes encore dans le cadre de l’information judiciaire, la procédure est en cours et la levée du secret a donné lieu à des fuites d’information dans la presse. » Maître Cyril Malgras, avocat de l’une des deux adolescentes, prévient d’emblée, d’une voix calme, et insiste sur la prudence nécessaire face à un dossier si troublant.

Le week-end du 13 mars 2022 dans la ville de Fabrègues (34), Léa*, 13 ans, accompagnée de son amie Mélanie*, tue son père après avoir blessé sa mère et l’une de ses petites sœurs. Seule la plus jeune de la fratrie en sortira indemne, épargnée au dernier moment par les deux jeunes filles. Jeudi 17 août 2023, la juge d’instruction a saisi le procureur pour statuer d’une irresponsabilité pénale pour l’une des adolescentes et, a contrario, d’une complicité caractérisée pour l’autre. Une différence majeure entre les deux jeunes mineures, toutes deux principales protagonistes de ce crime hors norme.

Un drame familial né d’une « creepy pasta »

Léa et Mélanie, qui se connaissent depuis leur année de sixième, se découvrent une passion commune  pour les « creepypastas » et particulièrement celle du « Slenderman ». Les « creepypastas » sont des histoires horrifiques, inventées de toutes pièces sur internet dans des forums de photographie ou d’écriture, qui connaissent, pour certaines, un rayonnement mondial. Parmi elles, le « Slenderman », apparu sur un forum américain appelé « Something Awful » (« quelque chose d'affreux », en français) en juin 2009, lors d’un concours en ligne ayant pour thématique la création d’images paranormales. Son auteur, Victor Surge de son pseudonyme, est loin de se douter du succès international de sa créature lorsqu’il poste deux photos en ligne, qui emportent l’adhésion du forum. On y découvre ces fausses images en noir et blanc représentant des groupes d’enfants, avec au loin une forme...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous