Justice

Un pédocriminel récidiviste, pourtant arrêté, de nouveau libre

6 min

INFO FACTUEL - Début 2023, un pédocriminel sorti de prison en 2021 est arrêté à son domicile après qu’un mineur de 16 ans, caché dans les toilettes, a donné l’alerte. Le sexagénaire a été libéré très rapidement, et les charges contre lui abandonnées.

poupée cassée
Bony/SIPA

« C’est quelqu’un de dangereux et malin, prêt à agir et surtout déterminé ». C’est en ces termes que plusieurs sources proches de l’affaire évoquent pour Factuel le profil de Gérard*, 63 ans, résidant dans la banlieue nord-ouest parisienne. Arrêté au début de l’année 2023 par les forces de l’ordre pour corruption de mineurs, Gérard est pourtant aujourd’hui libre, malgré une première incarcération en 2017 pour agression sexuelle sur mineur avec l’aide d’un complice.

Tout commence en 2017. Gérard, décrit comme un « vieux gars qui n’est pas sans rappeler le personnage du film Tanguy », est arrêté après avoir violé un mineur, aidé d’un ami et complice surnommé « le dépuceleur ». Ce dernier, travaillant pourtant au contact des enfants, aurait modifié la scène de crime dans l’intention de « rendre service ». Incarcéré durant deux années en détention provisoire dans le cadre d’une instruction criminelle, Gérard est finalement condamné en 2019 à sept ans de prison pour « viol sur mineurs ». Après deux années supplémentaires passées derrière les barreaux, Gérard se voit attribuer en 2021 un bracelet électronique durant un peu plus d’un an. Il sort alors de prison.

Un manquement judiciaire problématique

Malgré sa condamnation pour viol sur mineur en 2019, le parquet de Pontoise aurait oublié de notifier à Gérard son inscription au Fichier Judiciaire Automatisé des Auteurs d’Infractions Sexuelles ou Violentes (FIJAISV), pourtant obligatoire pour la justice. Cet...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous