Violences

Armes : l'autoprotection tente les Français

Alors qu’une écrasante majorité de Français ​​se déclare peu confiante quant à « la capacité du gouvernement d’assurer leur sécurité », les demandes d’inscription dans les clubs de tir sportif explosent. Et la tentation de se procurer des armes de défense n'a jamais été aussi grande.

Armurerie
Armurerie à DinanJEAN MARC DAVID/SIPA

« Il n’y a pas de “sentiment” d’insécurité. Il y a un climat de violence », rappelle Alain Bauer, criminologue au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et auteur de Tu ne tueras point (Fayard). Les derniers chiffres en matière de sécurité et de délinquance le confirment : en 2023, la barre symbolique des 1000 (1010 exactement) homicides a été franchie en France, en hausse de 17% entre 2016 et 2022. Pis, selon les dernières statistiques du ministère de l’Intérieur, les tentatives de meurtre ont augmenté de 59% entre 2016 et 2022. Pour l’année 2023, 14 homicides et tentatives d'homicide sont commis chaque jour en France en moyenne. Les violences sexuelles sont quant à elles en hausse de 8% par rapport à 2022. À eux seuls, les cas de viols ont augmenté de 10%.

Dernier point : le nombre de coups et blessures volontaires atteignait l’an passé un record : 361.000 faits recensés. Soit une progression de 63% depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, en 2017. « Une inquiétude est toujours basée sur une appréciation des faits. Je rappelle dans mon dernier livre à quel point la violence homicide, après cinq siècles d’amélioration, connaît depuis une dizaine d’années une forte dégradation et même, en 2023, la pire séquence enregistrée depuis cinquante ans », signale auprès de Factuel Alain Bauer.

+70% d’adhérents dans les clubs de tir sportif en 10 ans

Un climat de violence sans précédent donc, qui se répercute dans les différents sondages d’opinion. Selon un récent sondage Odoxa pour Le Figaro, 74% des Français se déclarent peu confiants quant à « la capacité du gouvernement d'assurer leur sécurité en matière de délinquance, cambriolages et agressions ». 85% des sondés en sont à « comprendre les organisations de voisins », telles que les dispositifs « Voisins Vigilants », organisés pour parer aux...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous