Israël

Ces Israéliens qui ont peur pour les juifs français

7 min

Gérald Darmanin assurait le 17 octobre dernier auprès des représentants de la communauté juive, réunis à Créteil (94), qu’ils ne devaient pas avoir peur et que « personne ne touchera[it] à un cheveu d’un juif de France sans attendre la réponse foudroyante de l’État ». Des juifs français confient toutefois être effrayés face à la montée de l’antisémitisme. Leurs proches israéliens s’inquiètent pour eux et les appellent à la prudence.

manifestation crif
Une marche solidaire du CRIF en soutien à Israël, à Paris, le 9 octobre.JEANNE ACCORSINI/SIPA

« Je me sens normalement plus en sécurité en Israël qu’en France. Il y a là-bas des gendarmes partout, on est habitués aux attentats. Quand je prends le métro ici, je me dis que n’importe qui peut en commettre un. Ma mère qui vit en Israël m’a conseillé de ne pas sortir de la maison, car même les taxis peuvent être dangereux puisque j’ai un prénom et un nom très israélien. J’ai dû lui écrire "maman, en France, personne ne peut savoir que je suis juive dans la rue" », confie, la voix secouée, Yaël*.

La peur d’être juif en France

Au...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous