Santé

Covid : l’avenir du rapport sur les effets des vaccins décidé après les sénatoriales

4 min

INFO FACTUEL – Le rapport d’étape de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques sur les effets secondaires des vaccins Covid appelait à une suite et à des recommandations. L'Office a finalement jugé ce sujet non prioritaire. Une décision qui pourrait être confirmée après les élections sénatoriales.

vaccin covid illustration
Une personne se fait vacciner contre le Covid dans un centre de soins. 30 novembre 2022, Toulouse. FRED SCHEIBER/SIPA

La question des effets indésirables des vaccins Covid est « un sujet très sensible ». Le député socialiste Gérard Leseul rappelle que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), organe commun à l’Assemblée nationale et au Sénat, constitué de 18 élus issus des deux chambres, dont il est vice-président, a enquêté puis planché sur cette question après le dépôt d’une pétition qui avait recueilli plus de 30.000 signatures en moins d’un mois.

« S’y ajoutaient des remontées de terrains de malades et de médecins, qui ont préoccupé des membres de l’OPECST et incité à mener ce travail », précise Gérard Leseul, co-auteur, avec les sénatrices Florence Lassarade et Sonia de la Provôté, d’un rapport d’étape paru le 9 juin 2022. À la veille des élections législatives, ce dernier reconnaissait l’existence d’effets indésirables encore largement niés, bien que le réseau de la pharmacovigilance ait fait remonter des dizaines de signaux d’alerte désignant autant de pathologies différentes suspectées d’avoir pour cause la vaccination Covid. Saluant l’efficacité de la pharmacovigilance française, qui a enregistré près de 200.000 déclarations d’événements indésirables, ce rapport pointait, en revanche, une communication officielle trop discrète. Il déplorait que des personnes souffrant d’effets secondaires se soient retrouvées marginalisées, parfois en situation d’errance médicale, voire stigmatisées, faute de reconnaissance. On attendait depuis un rapport final assorti de recommandations. Or, ce document n’est pas encore venu.

Interrogée au moment de la publication du rapport d’étape, la rapporteuse Florence Lassarade prévoyait pourtant une version finale pour la fin de l’été 2022. Mais en septembre de cette même année, alors que l’OPECST avait un nouveau président en la personne du député Renaissance Pierre Henriet, successeur de Cédric Villani, « le bureau de l’office a considéré que les effets indésirables des vaccins Covid n’était pas un sujet prioritaire », confie aujourd’hui la sénatrice Les...

Nos recommandations

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous