Écologie

Entre incendies et explosions, les risques des batteries lithium-ion

Chloé L’Afféter
5 min
2 effets

ENQUÊTE 2/3 - Si les batteries à lithium-ion occupent une place capitale dans notre quotidien, elles peuvent être un danger pour les consommateurs. De nombreux incidents ont déjà été recensés.

Batteries
Des batteries Li-ion au Centre des sciences et technologies de l'énergie de l'Institut des sciences et technologies de Skolkovo (Russie).Vladimir Gerdo/TASS/Sipa USA/SIPA

Le 8 mai dernier, le moteur d’un bus hybride de la RATP prenait feu à la sortie d’un périphérique parisien. Le 21 mai, un autre bus s’enflammait à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle. En janvier dernier, c’est un bus scolaire de la commune de Nîmes qui connaissait le même sort. Le 7 avril dernier, un incendie s’est propagé dans un wagon du train de l'attraction « Objectif Mars », brûlant légèrement deux touristes. En cause, une batterie au lithium. Le parc assure pourtant avoir fait toutes les vérifications de maintenance quotidienne.

En janvier 2023 toujours, des entrepôts de stockage Bolloré à Grand-Couronne, près de Rennes, ont été frappés par un grand incendie créant un pic de pollution aux particules fines. L’entrepôt contenait plus de 12.000 batteries et éléments au lithium. En avril 2022 à Carcassonne, et à Bordeaux en juin 2022, des incendies du même type étaient déjà à déplorer.

À chaque événement, le scénario se répète : un moteur à lithium ou lithium-ion prend feu de manière soudaine et violente.

Des incendies se déclenchent chaque semaine

Les batteries au lithium sont responsables d’une augmentation de 25% des incendies dans les déchetteries, d'après l'ONG Robin des bois. Ces feux se déclenchent plusieurs fois par semaine car, lorsque la batterie est mal stockée et transpercée, elle s’embrase très rapidement et l’incendie dure longtemps. Les batteries de nos appareils du quotidien peuvent également s’embraser, voire exploser en cas de grosse surchauffe ou de défaut de fabrication. C’est la raison pour laquelle les batteries Li-ion sont interdites dans les soutes d’avion. Ces incendies impressionnants sont liés au Thermal Runaway, ou emballement thermique. Une cellule de la batterie en surchauffe se met à brûler et contamine toutes ses voisines, créant un court-circuit.

Ces incendies ne ressemblent d’ailleurs pas aux autres. Il s’agit d’incendies chimiques, et il faut savoir...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous