Éducation nationale

Le témoignage exclusif des professeurs du lycée Maurice Ravel : « Nous avons peur pour notre proviseur »

4 min

EXCLU FACTUEL - À la suite d’une altercation à propos du port du voile d’une lycéenne au lycée Maurice Ravel à Paris, plusieurs professeurs de l’établissement s’inquiètent pour leur sécurité et celle de leur directeur. Ils se confient en exclusivité pour Factuel. La ministre de l'Éducation nationale Nicole Belloubet a décidé de se rendre sur place.

Lycée Maurice Ravel
Lycée Maurice RavelJULES MOTTE/SIPA

 « Nous avons peur pour notre proviseur depuis l’altercation, mais aussi peur pour nous. En discutant avec les élèves, nous nous sommes rendu compte de la propagation ahurissante de fausses informations sur cette affaire et de l’ampleur que cela pouvait prendre, alors que nous ne sommes soutenus officiellement par aucun syndicat », nous expliquent des professeurs du lycée parisien Maurice Ravel. Le 28 février, une étudiante en BTS scolarisée dans l’établissement a été interpellée par le proviseur du lycée après avoir remis son voile dans l’enceinte de l'établissement scolaire. Après avoir refusé de le retirer, malgré les demandes du proviseur, l’élève aurait été « frappée » par le proviseur selon ses confidences faites au Parisien l’accusant d’islamophobie. Dès lors, la rumeur d’une agression s’est propagée sur les réseaux sociaux, entraînant un blocus de la part des élèves de l’établissement le vendredi 1er mars, mais surtout des menaces de mort proférées en ligne à l’encontre du proviseur.

« Des syndicats nous avaient déjà prévenus qu’ils ne nous soutiendraient pas »

Tous les professeurs qui témoignent...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous