Israël

Les Insoumis et Israël : la mesure d'une obsession

5 min

Factuel a analysé les publications sur X (ex-Twitter) de plusieurs députés appartenant à la galaxie de La France Insoumise. Il en ressort que leur attention se concentre massivement sur un pays qui comprend moins de 0,1 % de la population mondiale. 

Marche pour la paix et la justice
Marche pour la paix et la justice pour demander un cessez le feu immediat et permanent dans le conflit israelo palestinien, avec Jean Luc Mélenchon, Aurélie Trouve, Manuel Bompard, Thomas Portes de la France Insoumise, ISA HARSIN/SIPA

Alors que se poursuit une guerre en Ukraine aux portes de l’Europe aux conséquences dramatiques, que des massacres sont commis dans plusieurs pays d’Afrique, au Yémen et en Syrie, les députés de La France insoumise semblent obnubilés par un minuscule pays au cœur du lointain Moyen-Orient, qui concerne moins de 0,1 % de la population mondiale.

Pour le mesurer rien de mieux que X (ex-Twitter), le lieu de la parole informelle, le réseau social où les politiques s’expriment librement et quotidiennement : c’est donc par un biais de recherches avancées sur le réseau social que Factuel a analysé les publications de trois députés emblématiques de la galaxie de La France insoumise : David Guiraud, Aymeric Caron et Thomas Portes.

Avant toute chose, notons l’absence caractérisée d’intérêt pour le sort des Arméniens, chassés de leur terre ancestrale par l’Azerbaïdjan : ces représentants de la nation n’ont pas daigné communiquer et donc se soucier de leur sort. Notons également l’absence d’intérêt pour la défense du peuple iranien, qui depuis la mort de Mahsa Amini se soulève contre une théocratie islamiste et pour la liberté des femmes au cri de : « Femme, Vie, Liberté ». En revanche, un petit pays concentre encore et toujours leur attention d’une manière démesurée : Israël.

L’obsession anti-israélienne

Tout d’abord, Thomas Portes, député Seine-Saint-Denis et membre de la commission des lois, qui décroche la médaille de celui qui communique le plus frénétiquement sur ce sujet. Depuis l’ouverture de son compte Twitter en 2014, 90 % de ses tweets sur des sujets internationaux consistent à diaboliser l’État juif, allant parfois jusqu’à relayer de fausses informations. À titre de comparaison, l’Ukraine ne concerne qu’un peu plus de 3 % des publications et 2 %, la Syrie.


Nombre approximatif de tweets par pays/régime dénoncé ou abordé par le député :   Israël : 800,  Ukraine : 30, Syrie : 20,  Égypte : 14,  Arabie Saoudite : 10, Iran : 6,  Yémen : 4,  Azerbaïdjan : 2,  Hong Kong : 1, Ouïgours : 0, Rohingyas : 0, Guerre du Tigré (Éthiopie) : 0
Nombre approximatif de tweets par pays/régime dénoncé ou abordé par le député : Israël : 800, Ukraine : 30, Syrie : 20, Égypte : 14,...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous