Littérature

Les adaptations littéraires transforment le monde de l'édition

5 min
2 effets

ENQUÊTE 1/2 – Le Centre National du Livre a dévoilé une étude sur les adaptations d’œuvres littéraires en films et séries. Le marché de l’adaptation en France s’est conséquemment développé et professionnalisé ces dernières années.

adaptation littéraire

Officiellement, aucun éditeur ne dira juger les manuscrits autrement qu’à l’aune de leurs qualités littéraires, et sans penser au potentiel d’adaptation. Mais depuis quelques temps, une autre grille d’analyse se fait discrètement entendre. En coulisses, certains confient être particulièrement attirés par des scènes « très cinématographiques ». « De plus en plus, nous cherchons du "contenu" dans les manuscrits. L'idée est de ne pas signer uniquement pour un livre, mais pour quelque chose de déclinable en plusieurs adaptations, podcast, film ou bande dessinée », confie un éditeur. 

L’arrivée des plateformes américaines – Netflix, Prime Vidéo, Apple TV+ – a dopé la demande de récits, important en France une convergence accrue entre l’industrie du livre et celle de l’audiovisuel, que l’on retrouve depuis plusieurs années aux États-Unis. Très active en faveur de l’adaptation audiovisuelle des œuvres littéraires, la Société Civile des Éditeurs de Langue Française (SCELF) va même jusqu’à produire des « booktrailers », de courtes vidéos mises en scène permettant à un producteur de se projeter dans l’univers d’un film. Quant aux agences de scouting – spécialisées dans le repérage de livres pouvant offrir de belles adaptations –, inconnues dans l’Hexagone il y a encore quelques années, elles sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses. « Quand j'ai commencé, il y a 7 ans, les éditeurs nous proposaient un peu tout et n'importe quoi, des choses inadaptables. Aujourd'hui, ce n'est plus du tout le cas, le marché s'est beaucoup structuré », explique Jessica Barasz, directrice littéraire pour la société de production Felicita Films.

Le nombre d’adaptations en France a augmenté de 28% entre 2015 et 2021, selon une étude récente du CNL, qui souligne, par ailleurs, qu’un film ou une série sur cinq diffusé aujourd’hui en France est adapté d’un livre. « Cela s’explique en partie par la transposition de la directive SMA, qui oblige des plateformes à investir dans...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous