Voile

Des féministes dénoncent une publicité affichant une femme voilée dans le métro parisien

3 min

Le 25 février, 30 associations féministes laïques et universalistes se sont réunies pour dénoncer la publicité de la marque de baskets Converse arborée dans le métro parisien, mettant en avant une femme portant le hijab, accompagnée du slogan « Nobody Sees the world like we do » ( « Personne ne peut voir le monde comme nous »).

Publicité Converse
Publicité Converse

« Mesdames, messieurs les vendeurs de baskets racoleurs, votre affiche est une insulte aux femmes cherchant à s’émanciper de l’exigence ségrégative misogyne du patriarcat religieux, à l’exemple des courageuses femmes afghanes et iraniennes. La quête du profit ne justifie pas tout », peut-on lire dans un communiqué de presse posté sur X (ex-twitter) intitulé « Sport et islamisme : de l’argent à gagner », porté par la Ligue du Droit Internationale des Femmes (LDIF), association fondée par Simone de Beauvoir, et co-signée par 30 associations féministes, parmi lesquelles le collectif Femmes Azadi.

« On ne peut pas interdire, mais on peut réagir »

Alors que l’association LDIF se réunissait ce week-end, sa présidente, Annie Sugier, physicienne et figure féministe historique, a été alertée par sa consoeur sociologue Catherine Louveau ainsi que par une jeune militante iranienne de l’existence d’une affiche dans le métro parisien dont le message laisse penser à la promotion du port du hijab. « Je me suis immédiatement dit qu’il fallait que nous fassions un communiqué, et que l’on prévienne nos consoeurs féministes universalistes et laïques. Toutes ont répondu présentes. Même si on ne peut pas interdire cette affiche, on peut réagir », soutient Annie Sugier, qui avait notamment défendu la Fédération Française de Football face au collectif des Hijabeuses. Militante féministe de longue date, Annie Sugier est engagée contre les violences faites aux femmes et aux enfants, mais également sur la question du port du voile lors des Jeux olympiques.

La publicité en question de la marque de baskets Converse qui insurge les collectifs féministes montre une jeune femme souriante, arborant un hijab, avec le message « Nobody Sees the world like we do ». Parmi les signataires de la tribune, le collectif féministe Femmes Azadi, association qui se bat pour les droits des hommes et femmes iraniens contre le régime...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous