Justice

Éric Dupond-Moretti : la défense demande la relaxe pure et simple

Frédéric Crotta
3 min

COMPTE-RENDU – Les avocats du ministre de la Justice a tenté de faire voler en éclats les accusations de prise illégale d’intérêts dont fait l’objet son client. Hier, le procureur général a requis hier un an de prison avec sursis.

EDM
Éric Dupond-Moretti à son arrivée à la Cour de Justice de la République.JEANNE ACCORSINI/SIPA

Éric Dupond-Moretti, fatigué par ces 10 jours de procès devant la Cour de Justice de la République, a été invité à s’exprimer à la barre, jeudi 16 novembre. « Je n’ai rien à ajouter, Monsieur le président », s’est-il contenté de déclarer.

Il faut dire que pendant près de quatre heures, ses avocats ont développé tous les arguments possibles pour tenter de renverser la vapeur de l’accusation, qui a requis la veille un an de prison avec sursis pour l’actuel garde des Sceaux. Et de demander la relaxe pure et simple de leur client.

C’est Me Rémi Lorrain, étoile montante du barreau de Paris, qui a ouvert le feu en pointant ce qu'il identifie comme les étrangetés de l’instruction : « Dans ce dossier, il y a eu toutes les violations du secret de l’instruction qui ont accompagné chacun des actes de ce dossier qui ont permis de rappeler à échéances régulières et publiquement, l’existence de cette procédure contre le ministre. »

« Éric Dupont-Moretti a cessé d'être avocat en une journée »

Insistant sur le parcours exceptionnel de l’ancien pénaliste devenu ministre, l’avocat de la défense plaide la bonne foi de son client et sous-entend qu’il n’avait aucune velléité de vengeance à l’égard du Parquet Financier, à l’origine de l’affaire des fadettes qui ont mis le feu aux poudres. Il rappelle qu’Éric Dupont-Moretti excellait dans les affaires criminelles. « Le PNF (est) le seul, parmi les 166 parquets de France, à ne pas être compétent en matière criminelle. Éric Dupond-Moretti ne les connaît pas, a plaidé Me Lorrain. Il a cessé d’être avocat en une journée (le 7 juillet 2020, NDLR) puisqu’il a été omis du barreau le soir-même. Il a cessé d’être avocat en une journée mais il n’est pas devenu ministre en 24 heures pour autant. »

Me Jacqueline Laffont prend...

Nos recommandations

Vous aimerez aussi

s
partagez

Partagez une information avec notre rédaction

Factuel Media. Les faits sont têtus, nous aussi.

Découvrez encore plus

abonnez-vous